Les Mandaloriens

Les Mandaloriens

Née de l'idée de deux personnes voulant crée une équipe d'airsoft qui partagerait leur valeurs de fair-play, d'esprit d'équipe et de détente.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Présentation de Biche103
Lun 20 Fév - 19:52 par Admin

Nos partenaires
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 6 le Mar 7 Fév - 13:16

Partagez | 
 

 Technique d'infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baloo



Messages : 12
Date d'inscription : 08/02/2017

MessageSujet: Technique d'infiltration   Ven 10 Fév - 17:17

L’objectif principal de la reconnaissance est la discrétion, on ne le dira pas assez souvent. Pour bien infiltrer une zone de combat, il faut au préalable bien connaitre l’objectif et ses alentours. Paradoxe me direz-vous, puisque c’est précisément là où, vous, les unités de reconnaissance va êtes important. Vous allez donc devoir progresser sur un terrain contrôlé par l’adversaire tout en restant vigilant sur l’objectif.

Préparatifs : carte, trajet et équipement

Première chose, apprenez bien la carte de la partie. Si vous n’en avez pas et bien créé la ! Étudiez là attentivement, car vous y verrez peut être un bosquet bien placé, une colline, un chemin, etc. Pour se faire, prenez toujours un marqueur noir, et une feuille bristol d’un bloc note et tracez-y les éléments clés tels que les intersections, les gros bosquets, les courants d’eau ainsi que leurs sens, les arbres ou tout autres points fixes « importants ou particulier ». Par exemple : un arbre au milieu d’un champ, un très gros arbre, un rocher, un bunker, un pylône, des maisons, etc. En clair, tout ce qui est gros et qui se voit de loin. Notez-y aussi les points cardinaux,  les emplacements d’équipes, ainsi que tout ce qui vous paraîtra utile, ou qui pourra l’être plus tard.

Avec votre chef d’opération, convenez des itinéraires que l’équipe Rens. suivra pour éviter de prendre le même trajet au même moment que le reste de votre équipe.. Préférez un itinéraire irrégulier, plus long et escarpé, bref difficile d’accès. Pourquoi ? Car votre adversaire ne pensera jamais que vous êtes assez fou pour le faire. De fait vous créerez l’effet de surprise. Pour le retour, prévoyez encore un autre itinéraire, mais cette fois-ci plus rapide et le plus discret possible. N’hésitez pas à contournez tout le terrain si il le faut. Moins vous êtes visible en cours de partie, plus vous sèmerez le doute chez l’adversaire. Celui-ci doit en permanence se demander «Où sont-ils ?», «Ont-ils déjà été éliminés ?» Etc.



Infiltration déplacement

Pour la collecte de renseignements, prévoyez un mini bloc note (que vous camouflerez avec du chatterton),  une « bonne » paire de jumelles, même si une lunette de spotter ou de chasse font également très bien l’affaire. Pour les grosses OP, vous pouvez aussi utiliser un appareil photo avec un bon zoom, ainsi qu’un mini ordi portable pour enregistrer et transmettre votre collecte de renseignements.

Calculer le moment du départ

Il est important de choisir le moment précis précis pour partir. Soit longtemps avant le gros de l’équipe pour la mise en place de l’URH et l’acquisition de renseignements. Ou bien après, pour organiser une action spéciale au profit du reste du groupe (diversion, resserrer l’étau sur l’équipe adverse, action coup de poing, commando, etc.)

Astuces de déplacement

Faîtes très attention car encore une fois la discrétion est un point essentiel. Pour être vraiment discret il vous faudra vous déplacer de façon logique et surtout en parfait binôme.


Discrétion infiltration

Le vent : Si vous sentez que vous allez faire du bruit, attendez, et observer la direction du vent. Déplacez-vous contre celui-ci, voir en biais, car le vent ne vous aidera pas de lui-même. Si vous êtes accroché par une branche ou autre, ne forcez pas et faîtes marche arrière. Pour vous dégager faîtes-vous aidez par votre collègue (faut bien qu’il serve à quelque chose celui-là).

Vous perdez l’équilibre ?  Laissez-vous tomber comme une grosse [#*%@] branche au sol. En fait au niveau du son, il sera plus court, sourd et plus « naturel » que si vous essayez en vain de vous rattraper en écrasant les petites branches qui elles font un bruit plus sec et plus aigu étant donné leurs vitesses de déplacement dans l’air qui est plus rapide. Bien sûr une fois au sol, gardez votre calme, effectuez des mouvements lents et posez-vous un peu pour observer les alentours.

Apprendre à marcher : Observez bien la nature. Vos mouvements doivent suivre les mouvements de la forêt. En cas de  gros vent, effectuez des mouvements sec et rapide en faisant attention à ne pas courir et ne pas faire de bruits évidemment. Si il n’y  pas de vent, effectuez des mouvements lents, des petits pas, adoptez une position corporelle basse. Ni accroupis, ni debout, essayez juste de vous tasser un peu.

Ne touchez pas votre environnement : Évitez de déplacer les branches si elles gênent. Vous risquerez de les casser. Encore une fois faites-vous aider pour avancer. Faites le tour, passez en dessous ou dessus mais n’y touchez pas si vous avez le choix. Sur le même principe évitez de marcher dans la boue, le sable ou la neige, ou sur toute surface où vous pourriez laisser des empreintes trop visibles.


Objectif en vue !

C’est là que là ça se complique. Avancez par « bons » de 10 mètres. Posez-vous et attendez. Attendez. Encore, jusqu’à ce que vous jugiez que la situation vous permette de continuer sans risques. N’hésitez pas à ramper, mais faites très attention à ne pas faire de bruits. Et enfin, trouvez-vous une position renfoncée. C’est ce qu’on appelle un « trou de souris ». Ou alors positionnez-vous à l’intérieur d’un buisson et utilisez votre filet camo pour mieux vous cacher. Les endroits touffus, difficiles d’accès et dans l’ombre sont généralement les meilleurs positions pour se dissimuler.


Position Renfoncée

Et maintenant qu’on y est on fait quoi ?

A cet instant commence la phase Renseignement. Sortez votre bloc note, votre filet camo, fermez la, observez et notez ce que vous voyez. Tout ce que vous voyez. Le nombre d’adversaires, leurs positions principales, leurs attitudes et attentions, là où ils regardent, ce qu’ils font, etc. Faites des schémas si ça peut vous aider.

Une fois les renseignements acquis, il faut les transmettre et donc, forcément, vous risquez de vous découvrir. Deux méthodes s’offrent à vous :

Vous décidez de les communiquer par radio, en chuchotant bien évidemment. Mais faîtes attention à ce que l’adversaire ne soit pas en train de scanner les fréquences ou qu’il soit suffisamment proche pour vous entende en train de raconter de votre vie. Mettez votre filet sur la tête, baissez au maximum et transmettez les infos. Prononcez clairement et de manière logique. Grâce à vos petits dessins et votre sens de l’orientation inné vous arriverez à transmettre les renseignements nécessaires. Exemple : « 1 PAX, SUD, MAISON, EN ATTENTE, NON HOSTILE »
Vous décidez de vous exfiltrer discrètement pour les communiquer plus facilement. Mais vous pouvez avoir été vu et suivis. (Petite astuce : votre portable peut envoyer des messages texte, c’est silencieux et rapide, alors pourquoi s’embêter !?)
Transmettre Renseignement

(c) Airsoft Attitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Technique d'infiltration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vue éclaté echappement / revue technique CB 1
» Besoin de conseil et technique de pêche a la truite SVP!!!
» CONTROLE TECHNIQUE Poids Lourds
» probleme pollution controle technique
» Controle Technique Non roulant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mandaloriens :: RÉPLIQUES, EQUIPEMENTS ET TENUES et TECHNIQUES :: Techniques-
Sauter vers: